Le Paulello SP 217 en studio

Le 7 mars, une première pour le piano de concert SP 217, la participation à l’enregistrement du prochain CD de Anne Gorny au studio Honolulu.

 

Masterclass

Nous vous en avions parlé, la masterclass organisée avec Dona Sévène se déroulera dimanche 18 mars à l’atelier, 84 rue Jules Siegfried.

En plus des cours de Dona Sévène, deux sets musicaux sont prévus au cours de la journée.
À 14h ce sont deux musiciennes, Audrey Hiébel et Magali Natalizio, chanteuse et pianiste, qui nous feront découvrir des extraits de leur prochain concert.
Après les cours de l’après-midi, Dona Sévène et Karim Zékri présenteront, en avant-première, des extraits de leur concert du 27 mars à Dieppe : La rencontre du piano et de la kora.

 

La participation au cours est de 40€ pour les élèves musiciens et gratuite pour le public.
les renseignements et inscriptions se font par téléphone : 06 09 69 45 98 – 02 35 22 68 89
Les inscriptions doivent se faire avant le 14 mars.

Au plaisir de vous accueillir

Work in progress

Fender Rhodes Mark 1 de 1976

Travail de la semaine, révision : remplacement des feutres de clavier, polissage des pièces et accord. Instrument mythique créé pour pallier le poids et l’encombrement d’un véritable piano. On retrouve sa sonorité unique dans de nombreux morceaux depuis les années 70.

Histoire de Rhodes: durant la Seconde Guerre Mondiale, Rhodes entre dans l’US Army Force. Il est chargé de soigner le moral des soldats blessés au front. Il construit donc un piano suffisamment petit et léger pour être déplaçable dans une valise. Plutôt que des cordes, son piano fait vibrer des morceaux d’aluminium récupérés sur les ailes de bombardiers B-17. Son instrument, qui ne fait que deux octaves et demi et tient dans une valise, connaît un grand succès !

Eavestaff Piannette de 1934

Le 24, arrivé à l’atelier pour une révision, cet étonnant petit piano, Art Deco, 86 cm de haut, 73 notes, mécanique inversée.
Il est en assez bon état général.

Une arrivée à l’atelier

Un Pleyel crapaud de 1948 est arrivé dernièrement à l’atelier. Trouver un piano de la prestigieuse maison n’est plus plus si fréquent de nos jours. Il a un bel aspect général et mérite bien d’être remis en état.
Avant de le rendre disponible d’ici quelques mois, l’instrument très sain à cependant besoin d’un rafraîchissement de la mécanique et du clavier ivoire, ainsi que de l’ébénisterie en noyer français.

Piano is not dead ! 4e édition

4e édition du festival PIANO IS NOT DEAD, mise en place des pianos mardi.
Trois pianos sur une seule scène, ce n’est pas fréquent.

Audrey Hiebel Magali Natalizio

En plus des concerts programmés, le samedi après-midi sera consacré à des rencontres et ateliers : conférence concertante avec Pascal Pistone à 13h30 et 15h, atelier avec Patrick Sinigaglia autour du ressenti du piano par le musicien et de la pratique du technicien. Exemples sonores à l’appui, vous pourrez appréhender et comprendre l’acoustique de votre instrument.

Quant à Dimanche matin c’est brunch et musique ! À 10h Audrey Hiebel et Magali Natalizio donne un récital chant et piano sur le thème des femmes. À 11h jazz avec la formation Zbabouche: Sébastien Guillaume au violon, Antoine Bouchaud au piano.

Revue de presse autour de l’Opus 102

stephen-paulello-dernier-facteurLe piano de Stephen Paulello Opus 102 fait parler de lui… Au concert du Tétris, la presse était là.
Voici 2 articles de l’Yonne, quotidien de la région où se trouve l’atelier de Stephen Paulello :
Découvrez ce piano unique conçu dans l’Yonne !
Et du même quotidien une interview de StephenPaulello.
À lire également, plus technique, l’article de la revue Pianiste :
L’Opus 102 de Stephen Paulello : la Bugatti Royale des pianos.

Photos Jérémie Fulleringer