Les pianos numériques arrivent chez Berlioz Pianos

Berlioz Pianos passent au numérique. Le CN 17, le CN 37 et le fameux CA48 avec un clavier 100% en bois recouvert d’ivoire de synthèse avec un système Grand Feel Compact Action simulant le toucher d’un vrai piano acoustic arrivent au magasin.

Fabricant de pianos depuis 1927, Kawai continue à concevoir des pianos de grande qualité, et étend son savoir-faire aux pianos numériques. Grâce à ce savoir-faire ancestrale Kawai propose les pianos numériques qui ont le meilleur toucher du marché, en se rapprochant le plus des sensations d’un véritable piano à queue.

ils sont garantis 5 ans pour vous permettre un achat en toute confiance. Berlioz Pianos vous offre maintenant une gamme complète pour satisfaire tout vos besoins pianistiques .

Un piano dans les airs

Livraison d’un magnifique Kawai K300 Blanc Brillant au 4ième étage d’un immeuble de Saint-Vincent. L’usage de la grue fut nécessaire et spectaculaire. Une petite galerie photo retraçant chaque étapes est disponible . Avis aux futurs acheteurs qui habitent en hauteur : vous pouvez compter sur Berlioz Pianos !

Arrivée du Sauter 122 Cantus noir Brillant

Arrivée tant attendue du nouveau piano droit de concert : un magnifique Sauter 122 Cantus Noir brillant. Meuble très élégant doté d’un hygromètre intégré et de ferrures chromées. Mécanique R 2 qui offre une réactivité comparable à celle d’un piano à queue. Son toucher ultra précis et léger relaie avec grande fidélité un timbre chaud qui reste tout en rondeur, clarté et brillance pour exprimer avec beaucoup d’élégance toutes les nuances. Un vrai bonheur pour les virtuoses comme pour les amateurs les plus exigeants. N’hésitez pas à venir essayer ce piano d’exception en magasin.

Le Paulello SP 217 en studio

Le 7 mars, une première pour le piano de concert SP 217, la participation à l’enregistrement du prochain CD de Anne Gorny au studio Honolulu.

 

Masterclass

Nous vous en avions parlé, la masterclass organisée avec Dona Sévène se déroulera dimanche 18 mars à l’atelier, 84 rue Jules Siegfried.

En plus des cours de Dona Sévène, deux sets musicaux sont prévus au cours de la journée.
À 14h ce sont deux musiciennes, Audrey Hiébel et Magali Natalizio, chanteuse et pianiste, qui nous feront découvrir des extraits de leur prochain concert.
Après les cours de l’après-midi, Dona Sévène et Karim Zékri présenteront, en avant-première, des extraits de leur concert du 27 mars à Dieppe : La rencontre du piano et de la kora.

 

La participation au cours est de 40€ pour les élèves musiciens et gratuite pour le public.
les renseignements et inscriptions se font par téléphone : 06 09 69 45 98 – 02 35 22 68 89
Les inscriptions doivent se faire avant le 14 mars.

Au plaisir de vous accueillir

Work in progress

Fender Rhodes Mark 1 de 1976

Travail de la semaine, révision : remplacement des feutres de clavier, polissage des pièces et accord. Instrument mythique créé pour pallier le poids et l’encombrement d’un véritable piano. On retrouve sa sonorité unique dans de nombreux morceaux depuis les années 70.

Histoire de Rhodes: durant la Seconde Guerre Mondiale, Rhodes entre dans l’US Army Force. Il est chargé de soigner le moral des soldats blessés au front. Il construit donc un piano suffisamment petit et léger pour être déplaçable dans une valise. Plutôt que des cordes, son piano fait vibrer des morceaux d’aluminium récupérés sur les ailes de bombardiers B-17. Son instrument, qui ne fait que deux octaves et demi et tient dans une valise, connaît un grand succès !

Eavestaff Piannette de 1934

Le 24, arrivé à l’atelier pour une révision, cet étonnant petit piano, Art Deco, 86 cm de haut, 73 notes, mécanique inversée.
Il est en assez bon état général.

Revue de presse autour de l’Opus 102

stephen-paulello-dernier-facteurLe piano de Stephen Paulello Opus 102 fait parler de lui… Au concert du Tétris, la presse était là.
Voici 2 articles de l’Yonne, quotidien de la région où se trouve l’atelier de Stephen Paulello :
Découvrez ce piano unique conçu dans l’Yonne !
Et du même quotidien une interview de StephenPaulello.
À lire également, plus technique, l’article de la revue Pianiste :
L’Opus 102 de Stephen Paulello : la Bugatti Royale des pianos.

Photos Jérémie Fulleringer

Un piano bien vivant !

Compte rendu d’un évènement pianistique au Havre, un spectacle avant le spectacle, l’arrivée du piano SP Opus 102 au Tétris. Stephen Paulello l’accompagne pour son baptême avec le public. 2 ans de construction, 102 notes, 3 m de long, 600 kg de bon bois et métal. Impressionnant. Le mettre sur pieds mobilise pas loin d’une dizaine de personnes.  Sous le piano, le barrage, une structure monobloc de hêtre, d’érable, de frêne et de chêne, habillé de palissandre avec vernis au tampon (à peine sec, il faut bien dire…). Et sous le couvercle (en érable ondé), la somme de 10 ans de recherches musicales et de haute technologie. Cordes, cadre, table d’harmonie, tout a été repensé au service de la création et la beauté du son. Une vision de la musique selon Stephen Paulello ?

Et la musique fut…

Sortie en ville

Le lendemain Le piano SP Opus 102 était installé à la médiathèque

Photos : Eric Enjalbert