Journées Ravel Montfort l’Amaury

Les Journées Ravel à Monfort l’Amaury 

Les 1/3/4 et 8/10/11 octobre 2015

Un rendez-vous d’excellence nous attend, comme chaque année à pareille époque.

Laissons-nous conduire à la rencontre du talent, du beau et à la découverte de ces moments de plénitude que nous offre la musique.

Le programme

Ravel2015

Si pour un homme avoir vingt ans c’est être encore au seuil de l’enfance, pour un festival c’est déjà l’âge mûr et le temps de l’accomplissement. C’est aussi le moment de mesurer le chemin parcouru, d’évaluer les tâches qui restent à accomplir et surtout de remercier tous ceux qui ont permis, au long de ces vingt années, la réalisation concrète de cette idée simple : servir sur les lieux-mêmes de sa vie la musique et la mémoire de Maurice Ravel.

Ils sont nombreux ceux qui, autour du petit cercle initial de l’Association des Journées Ravel, ont décidé en 1996 de franchir le pas et de se lancer dans l’aventure de créer à Montfort l’Amaury un festival de musique : la Municipalité de la ville, le Conseil Général des Yvelines, les entreprises partenaires, le bénévolat local, les artistes bien sûr, et surtout vous, le Public.

Il faut le redire : un festival naît par la rencontre entre des artistes et un public, un festival dure par le soutien et l’adhésion de son public !

Tout cela vaut bien une fête : nous vous convions le samedi 10 octobre à une Journée exceptionnelle : les artistes qui ont marqué ces 20 premières années seront avec nous, avec vous, au Château de Neuville à Gambais.

Soyez-là pour souffler les bougies d’anniversaire, ne manquez pas les Journées Ravel 2015 !!!

Rémi Lerner
Directeur artistique

Hommage à Raphaël Drouin

Musique de Chambre à Giverny vient de faire un magnifique CD en hommage à mon ami Raphaël Drouin.
Vous pouvez le trouver en vente à mon atelier.
Hommage à Raphaël, Raphaël Drouin (piano), musique de chambre à Giverny.
Hybrid’Music 2014 (H1834).

hommage_a_raphael_570Ce disque est un peu d’une histoire de famille, celle réunie depuis 11 ans au sein de Musique de chambre à Giverny par Macha Belooussova et Michel Strauss qui avaient une admiration sans bornes et un amour quasi filial pour ce jeune génie. Après avoir dit « Ce type est un génie », Michel Strauss, sourire jusqu’aux oreilles, faussement étonné, racontait comment ce brillant pianiste avait choisi la classe d’un violoncelliste pour se perfectionner en musique de chambre.
Mais Raphaël trouvait tout cela, sa vie, le piano, la musique, certainement peu amusants et suffisamment invivables pour s’arracher de là. Comme ça. À la stupéfaction de tous. Il semblait être tant plus à envier qu’à plaindre, par son talent musical, par son sens de la convivialité, son abonnement aux prolongations d’après concert.
Il va énormément manquer sur les scènes et dans la vie de Musique de chambre à Giverny.
Ce disque le réunit à ses amis musiciens, techniciens, administratifs, bénévoles, au public même de la résidence musicale de Giverny, dans des moments remarquables de musique, en espérant que l’enregistrement en concerts publics puisse rendre compte de la sensualité vitale du récital de la formidable Sharon Coste, du plaisir que suscita la Milonga de Thierry Pélicant, un de ses proches amis et admirateurs, l’interprétation au souffle unique avec Macha Belooussova de La mer de Claude Debussy, mise à deux pianos par André Caplet, la délicatesse du trio en sol mineur de Haydn avec les virtuoses que sont Gordan Nikolić et Joann Whang, l’émotion du nocturne de Schubert.
Jean-Marc Warszawski, 2 août 2014